Focus sur…

Conseil régional de Bretagne

C’est le principal soutien et financeur de la confédération Kenleur. L’accompagnement de la Région Bretagne se concrétise par un conventionnement pluriannuel. Remercions bien chaleureusement Jean-Michel Le Boulanger (vice-président à la Culture), Kaourintine Hulaud (présidente de la commission culture et sport, conseillère régionale déléguée à la culture bretonne et à la langue gallèse) mais aussi Lena Louarn, Paul Molac et Anne Gallo pour leur bienveillance et l’intérêt qu’ils portent à notre association et à nos activités. Ce soutien se concrétise à la fois par des aides financières sur notre fonctionnement et projet global (service Culturel) mais aussi via des appels à projet (Pikett’, Heritaj, Tañvomp ar Vro, Collage urbain). Remerciements également au personnel des directions du Conseil régional.

Projet européen (fonds LEADER)

Pour la première fois, tout récemment, Kendalc’h et War ‘l Leur ont candidaté à des financements européens : un dossier sur la transmission de la matière bretonne auprès des jeunes (expérimentation Tañvomp ar vro en paus d’Auray) et un autre sur une étude autour d’un lieu-ressource du vêtement breton (étude menée par Marie Prigent). Kenleur continue, bien sûr, de porter ces projets.

Ministère de la Culture et de la communication

Le ministère a établi, début 2019, une étude autour de l’enseignement de la danse auprès des conservatoires classés de la région. C’est Agnès Bretel, inspectrice danse de la Direction générale de la création artistique, qui mène cette étude et il lui a semblé incontournable d’aborder l’enseignement des danses traditionnelles en région. Des échanges passionnants nous ont permis de confirmer l’exception bretonne en matière de danse traditionnelle (au côté du pays basque) mais aussi d’identifier forces et faiblesses. En fin de journée, Agnès Bretel nous a sollicité pour intégrer, au Ministère, un groupe de travail autour du diplôme d’Etat en danse.

éducation nationale

C’est là un levier essentiel pour la transmission de la matière de Bretagne et nous nous réjouissons des collaborations renforcées avec l’Education Nationale : rendez-vous réguliers avec Isabelle Le Nabat (Inspectrice Langues et Culture Régionales du Morbihan), rencontre sollicitée avec Emmanuel Ethis (Recteur d’Académie). L’installation de l’INSEAC à Guingamp est aussi une opportunité que Kenleur entend saisir en permettant à un membres de l’équipe de suivre les enseignements de ce formidable outil en charge de l’éducation artistique et culturelle.

Service Inventaire du Conseil régional

Le projet Heritaj permet à Kenleur de contribuer activement à l’inventaire participatif orchestré par le service Inventaire de la Région. Le nouveau projet Rastellañ autour de la collecte d’iconographies anciennes s’inscrit dans cette continuité.

DRAC Bretagne

En 2018, nous sollicitions Stéphanie Carnet pour intégrer le jury de Dañs Excellañs. L’occasion pour nous de mieux appréhender le fonctionnement de cette direction déconcentrée et pour elle de découvrir la création en danse bretonne. A l’initiative du député Yannick Kerlogot, les échanges se poursuivent aujourd’hui avec Mme Chardonnier, nouvelle directrice régionale des affaires culturelles et laissent augurent de nouvelles passerelles entre culture nationale et culture régionale. Nous avançons donc vers la non-hiérarchisation des cultures.

Conseil départemental du Morbihan

Dans le cadre du projet Klas’Breizh, le conseil département du Morbihan et Kenleur intensifie leurs échanges et collaborations. Vincent Barré et Anne Andrist sont ici nos interlocuteurs privilégiés.